dernières chroniques


dimanche 18 septembre 2016

48 heures pour mourir, Andreas Gruber

Acheter ce roman par Amazon (à partir de 8.80€)
  440 pages ; Policier

RESUME...
Jeune recrue de la police, Sabine apprend que sa mère a été enlevée. En guise de demande de rançon, le ravisseur a laissé une étrange énigme à résoudre dans un délai de 48 heures. Mais les deux jours s’écoulent et le cadavre est retrouvé noyé dans de l’encre. Dans d’autres villes d’Allemagne, plusieurs femmes sont assassinées dans des mises en scène aussi violentes et recherchées, des crimes qui rappellent à Sabine un vieux livre pour enfants, Crasse Tignasse…

MON AVIS...
Je remercie mon partenaire LP Conseils pour cet envoie et m'excuse pour le retard accumulé mais il est vrai qu'avec la rentrée j'ai été débordé.

Concernant le roman, c'est un très bon policier mais qui met énormément de temps à commencer. C'est très long, et il y a de nombreux personnages mais a contrario la trame tient la route et elle est bien ficelée. C'est pour ça que je suis très perplexe étant donné que je l'ai adoré et détesté à la fois. Cela aurait été un coup de cœur si le début aurait été plus rapide.

Quant à la plume de l'auteur, elle est très fluide et agréable, donc je n'ai eu aucun problème de lecture.
Je pense lire un autre livre de Gruber pour me faire un avis plus construit.

Lecture mitigé

samedi 17 septembre 2016

14-14, Silène Edgar & Paul Beorn

Acheter ce roman par Amazon (à partir de 10.90€)
  349 pages ; Jeunesse / Historique

RESUME...
Hadrien et Adrien, deux garçons de 13 ans, habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre en Picardie. Tous deux connaissent des problèmes à l'école, des troubles sentimentaux, des litiges avec leurs parents. Une seule chose les sépare : un siècle. Leurs destins vont se mêler et une faille temporelle leur permet d'échanger du courrier...

MON AVIS...
Ce qui m'a donné envie de lire ce roman, ce sont tous les bons avis que j'ai pu entendre dessus. Je pense que c'est ça qui a fait que j'ai été un petit peu déçu.

Pour ce qui est de l'écriture, le style à 4 mains n'a rien d'extraordinaire et est même extrêmement banal. Néanmoins la lecture est très fluide et assez agréable. Ce qui est tout de même très réussi c'est que nous avons l'impression de lire un roman écrit par une seule personne.

Ce qui a fait que j'ai terminé ce roman c'est le côté épistolaire que j'aime beaucoup et le côté original. Mais pour le reste, je ne me suis pas attaché aux personnages et je n'ai rien appris sur le contexte de 1914 contrairement à certaines personnes.

Je pense arrêter de lire autant de chroniques avant de lire un roman car je suis souvent déçu à cause de ça puisque l'attente devient plus grande.

Lecture simple

vendredi 19 août 2016

Les carnets de cerise, tome 1: Le zoo pétrifié, Joris Chamblain & Aurélie Neyret

Acheter ce roman par Amazon (à partir de 15.95€)
  76 pages ; Bande-dessinée / Jeunesse

RESUME...
"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes...
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."

MON AVIS...
C'est la première fois que je lis une BD. Oui, c'est bizarre mais c'est pourtant vrai. Je ne me suis jamais vraiment attardé sur ce support car j'ai toujours trouvé ça trop simpliste mais j'ai tellement entendu de bien sur celle ci que j'ai voulu tenter l'expérience.

Pour ce qui est de l'histoire je ne suis pas vraiment conquise même si j'ai trouvé ça assez mignon. Mais en réalité le personnage de Cerise m'a assez agacé. Elle a 10 ans et j'avais l'impression d'être en face de quelqu'un de beaucoup plus âgé.
Mais a contrario, j'ai été totalement séduite par les illustrations. C'est ce que j'ai le plus aimé, j'ai vraiment adoré et c'est d'ailleurs surtout pour ça que je souhaite lire le tome 2.


Belle découverte

jeudi 18 août 2016

Un avion sans elle, Michel Bussi

Acheter ce roman par Amazon (à partir de 7.80€)
  573 pages ; Policier

RESUME...
Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de 3 mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les média ont baptisée Libellule. Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'histoire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu'à ce que les masquent tombent......

MON AVIS...
J'ai mis un temps infini pour lire ce roman mais ce fut tout de même une bonne lecture. Je suis malgré tout mitigée car j'ai moyennement aimé l'intrigue mais j'ai vraiment apprécié les personnages cependant il y a quelque chose qui m'a beaucoup dérangé durant les 150 premières pages. Je pense que c'est le fait que Michel Bussi a amené l'intrigue de tel manière à ce qu'on pense connaître la fin dès le début (même si ce n'est pas le cas). Mais étant donné que l'on pense connaître la fin, l'histoire n'a pas vraiment d'intérêt. On comprend après qu'elle en a pourtant.

Je dois avouer que mes parties préférées  sont celles du journal du détective privé.
Quant à la plume même de Bussi, elle ne peut qu'être apprécié. Simple mais efficace. Je pense donc me lancer une prochaine fois dans un autre de ses romans. Je sais que c'est un auteur très apprécié donc je m'attends à au moins avoir un coup de cœur.

Je vous conseille donc ce roman car on ne s'attend pas forcément à cette fin il ne faut donc pas se braquer avec ce début un peu long (pas parce qu'il ne se passe rien mais parce qu'on pense tout savoir, on pense qu'il n'y a aucun suspense.)

Bonne découverte

lundi 15 août 2016

Côté Ciné: Camping 3

Réalisateur: Fabien Onteniente
Date de sortie: 29 juin 2016
Genre: comédie
Durée: 1h45

SYNOPSIS...
Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes.
Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage... Pensant traverser la France avec Vanessa, il se retrouve avec trois jeunes dijonnais : Robert le charmeur, Benji le beau gosse et José la grande gueule.
Bien évidemment, après le co-voiturage, Patrick se voit contraint de tester le co-couchage…

MON AVIS...
Puisque j'ai beaucoup entendu parlé de ce film ces derniers mois et puisque j'avais été beaucoup déçu par Camping 2 je ne comptais pas y aller. Cependant ma mère a proposé à mon copain et moi d'aller le voir donc je n'ai pas refusé.

Je ne sais pas si c'est simplement le fait de l'avoir vu au cinéma plutôt que toute seule enfermé dans ma chambre, mais j'ai énormément rit pendant la projection. Je pense que c'est une comédie très réussi et pourtant je trouve ça très compliqué d'en trouver des bonnes.

Je ne vais pas faire de commentaire sur ce qui est de la manière de filmer, des plans etc... car ce n'est pas du tout mon domaine et très franchement je n'en ai rien a faire du tout. Je sais simplement que j'ai passé un très bon moment et que si vous cherchez une bonne comédie je vous conseils ce film là.

Tarzan, Seigneur de la jungle, Edgar Rice Burroughs

Acheter ce roman par Amazon (à partir de 7.80€)
  326 pages ; Aventure

RESUME...
« Les hommes n'ont pas les mythes qu'ils méritent mais ceux dont ils ont besoin. Dans la civilisation technico-mécanicienne, industrialisée et fébrile du XXe siècle, Tarzan est préposé à l'oxygène. Son nom évoque tout à la fois les bienfaits de la chlorophylle et l'espoir d'une époque à partager. Une odyssée moderne et sylvestre. Son mythe s'est assuré dans notre vie une telle présence qu'il a presque acquis peu à peu une sorte de réalité. Celle d'un fantasme collectif. »

MON AVIS...
Autant que je le déclare tout de suite, je n'ai pas du tout accroché à ce roman. Oui, moi-même je suis surprise, je m'attendais au moins à l'apprécier car j'étais curieuse de découvrir ce classique et je n'ai lu que des avis très positifs.

Malheureusement côté lecture je suis dans une très mauvaise période. En effet il y a déjà un bon moment de ça j'ai commencé Que serais-je sans toi? de Guillaume Musso qui m'a plongé dans une panne de lecture terrible puisqu'au bout d'a peine 35 pages j'étais totalement dégouté de ce roman. Je l'ai donc abandonné et j'ai commencé celui puisque c'est un service presse. Malheureusement, comme je l'ai dis précédemment je n'ai pas aimé. Je n'ai pas réussi a m'impliquer dans l'histoire et je n'ai pas réussi a vraiment m'y intéresser autant que je l'aurais voulu.

Je pense que c'est principalement dût au style de l'auteur que je n'ai pas apprécié étant donné que l'histoire en elle-même avait éveillé ma curiosité.

En bref, je ne sais pas vraiment quoi penser de ce roman mais en tout cas je n'ai pas été conquise.

Déception.

vendredi 8 juillet 2016

De si jolis mensonges..., Léa Laurent


Acheter ce roman par Amazon (à partir de 16.90€)
  253 pages ; chick-lit
RESUME...
Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse. Mais Lizzy en assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer à l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir. Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective…

MON AVIS...
Apres la lecture de La perle et la coquille, j'avais besoin d'une lecture qui me fasse passer un bon moment, qui soit simple et rafraichissante... C'est tout à fait ce que j'ai trouver dans ce roman. Comme toute bonne chick-lit, je l'ai dévoré en une seule journée, impossible de me détacher de cette histoire. Je remercie donc LP Conseils et City éditions pour cet envoi.

Je ne pense pas vraiment faire de commentaire sur le style d'écriture de l'auteure puisqu'avec une chick-lit il ne faut pas avoir la plume de Victor Hugo... Mais j'ai trouvé ça tout de même bien écrit, et surtout addictif. Je pense que la romance y est pour beaucoup mais je dois avouer que ca m'a vendu du rêve parfois.

Je vous conseille de lire ce roman si vous êtes adeptes de ce genre de roman et si Léa Laurent continue de se faire publier je me ferai un plaisir de la lire.
Simple et efficace